Problèmes consécutifs à la gestation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Problèmes consécutifs à la gestation

Message par Senalina le Mer 18 Juil - 6:07

Et si ça se passait mal ?

Arrow Éclampsie et pré-éclampsie:
Déjà observé lors de recherches scientifiques, il n'y a cependant aucun témoignage parlant de diagnostic sur des rattes domestiques. Il s'agit d'épilepsie généralisée suite à un dérèglement métabolique. La pré-éclampsie nécessite que les bébés soient retirés du ventre de la mère rapidement.

Arrow Hémorragie post-partum:
Hémorragie importante suivant la délivrance. L'hémostase ne se produit pas, ce qui signifie que la contraction de l'utérus ne se produit pas et ne coupe donc pas l'afflux de sang suivant le décollement du placenta. On appelle cette absence de réponse du corps l'atonie utérine. L'écoulement du sang peut être très important, il est donc vital d'aller rapidement chez votre vétérinaire si vous constatez que la ratte continue de saigner après l'accouchement. De votre rapidité se joue la survie de l'animal.

Arrow La septicémie:
Si votre ratte n'accouche pas et que vous ne faites rien, vous risquez de lui déclencher une septicémie. Il s'agit d'ue infection de l'organisme causée par des germes. Il s'agit d'une maladie très grave. A l'inverse, si votre ratte déclare une septicémie durant sa gestation, elle avortera. Si un bébé devait survivre (dans le cas où les complications se produisent dans les derniers moments de la gestation), il ne faudra pas laisser la mère l'allaiter: le lait maternel serra aussi contaminé par les germes pathogènes.

Arrow L’hyperthyroïdie:
Chez la ratte gestante, ce phénomène produit une hausse du taux d'ovulation (et par extension un nombre de fœtus plus élevé), une agalaxie (absence de lait) et la diminution du comportement maternel (rappelons qu'un comportement maternel faible ou absent peut entraîner chez les bébés certaines maladies mentales telles que la schizophrénie)

Arrow L’hypothyroïdie:
Chez la ratte, elle entraîne une augmentation de la durée de gestation, une portée plus petite avec des bébés dont le poids et la croissance seront réduits ainsi qu'une augmentation de la mortalité néonatale.

Arrow L'agalaxie:
L'agalaxie est l'absence de lait maternel chez les femelles mammifères. Ce phénomène peut se produire et il est important d'y penser lorsqu'une portée se prépare. Encore trop peu d'amateurs négligent le fait d'avoir du lait pour chatons chez eux lorsqu'ils prévoient une saillie. Une ratte atteinte d’hyperthyroïdie serra sensible à ce phénomène. Les rattes nues sont connues pour avoir de potentiels soucis de lactation. Certaines maladies à staphylocoques entraînent l'agalaxie dans leur forme aiguë.

Arrow Le Kilham Rat Virus (KRV)
Son nom taxonomique officiel est Rat Virus (RV) mais il est souvent appellé Kilham Rat Virus (KRV) car il a été découvert par Kilham et Olivier en 1959.
Le KRV est un virus de la famille des Parvoviridae. Parmi ses symptômes, on note la stérilité "supposée" (mort des embryons in vivo) ou la naissance de bébés morts-nés. Le virus peut être détecté dans le sang, les tissus, le lait ou l'urine des rats contaminés. Les anticorps maternels auront une importance prépondérante pour la survie de sa descendance: on remarque que les mères aux anticorps solides mettront au monde des bébés bénéficiant d'une protection efficace contre la maladie.
Les scientifiques ont pu remarquer que les bébés d'une mère infectée dans les derniers jours de sa gestation pouvaient décéder environ une semaine après la naissance. De plus, des bébés nés d'une mère infectée et allaités par une mère saine pourront développer la maladie tandis que des bébés nés d'une mère saine mais allaités par une mère infectée ne la développeront pas.
La contamination ne se fait donc pas uniquement par transmission horizontale (transmission par contact avec l'individu infecté, par le lait maternel ou la promiscuité par exemple) mais aussi par transmission verticale (transmission de la maladie des parents vers les enfants).



Sources:
* Gestation et dysendocrinies / maladies métaboliques chez les carnivores domestiques, Dr. SPREUX, Dr. TAINTURIER, Dr. BENCHARIF
* Article paru dans L’égide n° 4, septembre 1996, Gérard PERRIN
* Principales maladies du lapin, du cobaye du chinchilla, du hamster et du rat de compagnie, Catherine, Gabrièle, Denise SOLAU POISSONNET
* Infectious Diseases of Mice and Rats (1991), Institute for Laboratory Animal Research
* Pathogenesis and Transmission of Kilham Rat Virus Infection in Rats, James F. Novotny and Frank M. Hetrick



_________________
avatar
Senalina
AdministRATeur
AdministRATeur

Messages : 8785
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 29
Localisation : près de Montpellier (34)

http://sites.google.com/site/lesvoleursdemiettes/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes consécutifs à la gestation

Message par Senalina le Mar 12 Fév - 6:11

Arrow Interruption anormale de gestation:
Cela peut se traduire par une mortalité embryonnaire dont les effets seront souvent invisibles (seul l’intervalle entre les chaleurs peut éventuellement être prolongé) ou par un avortement, l'expulsion d'un fœtus non viable.
L'avortement peut avoir des causes multiples dont la cause infectieuse.

Arrow La dystocie:
Il s'agit d'une position anormale du fœtus qui ne permets pas son expulsion, à la suite des contractions où d'un excès de volume du fœtus par rapport à l'importance de l’ouverture pelvienne.
La césarienne est la solution.

Arrow La métrite:
C'est une pathologie utérine souvent associée à une mise-bas difficile, l'avortement ou la rétention placentaire. Elles peuvent gêner la reproduction en empêchant la progression des spermatozoïdes dans l'utérus (et donc la fécondation) ou en perturbant la sécrétion par l'utérus des prostaglandes et donc une absence de retour des chaleurs après la mise-bas.

Arrow La pseudogestation:
A l'absence de fécondation à la saillie, la femelle propose tous les signes de la gestation. La pseudogestation dure en moyenne 15 à 18 jours. Durant cette période, la femelle n'est pas fécondable car la sécrétion de progestérone bloque toute nouvelle ovulation. Elle ne devra pas être remise à la reproduction avant 3 semaines, au risque que cette nouvelle saillie soit à nouveau inféconde.

Source:
* Reproduction des animaux d'élevage, Educagri éditions

_________________
avatar
Senalina
AdministRATeur
AdministRATeur

Messages : 8785
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 29
Localisation : près de Montpellier (34)

http://sites.google.com/site/lesvoleursdemiettes/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum